<- document précédent - retour liste - document suivant ->

 

Doc. Lab. Géol. Lyon, n° 94

 

C. RUGET (1985) - Les foraminifères
(Nodosariidés) du Lias de l'Europe occidentale.
273 p., 48 fig., 9 tabl., 48 pl.


Résumé

Ce travail a pour objet de présenter une synthèse de mes recherches personnelles sur les Foraminifères du Lias, en insistant sur leur valeur stratigraphique et paléontologique, ainsi que sur les caractères de leur évolution, tels que les méthodes biométriques et statistiques modernes permettent de les saisir.

L'historique montrera d'abord l'évolution de la connaissance des Foraminifères depuis les origines et spécialement les Nodosariidés, ce qui permet au lecteur de saisir les principes et les complexités des classifications successives et de se familiariser avec les principaux auteurs ayant décrit les microfaunes liasiques.

L'origine du matériel, plus d'une centaine de gisements situés en France, Espagne et Portugal, sa localisation stratigraphique, les méthodes d'études, la signification des catégories taxinomiques (espèces, genres, morpho-genres), et les éléments de description sont ensuite précisés et illustrés par des schémas clairs et simplifiés.

L'ensemble de ces données rassemblées, les méthodes et le cadre systématique bien définis, une biostratigraphie des foraminifères liasiques est exposée en détail. Après avoir rappelé les caractères essentiels des genres rencontrés, les principales formes présentes et les associations caractéristiques de chaque étage (Hettangien, Sinémurien, Pliensbachien, Toarcien) sont commentées et illustrées par des tableaux de répartition stratigraphique des espèces et par de nombreuses planches de photographies réalisées au microscope électronique à balayage. Ainsi se dégage l'évolution des principales lignées de foraminifères.

La paléontologie fondamentale est limitée à la révision des Frondiculaires (Ichtyolaria), groupe typiquement liasique. Elle débute par un inventaire des espèces, inventaire typologique, pour lesquelles un regroupement simplificateur est proposé. Une étude statistique portant sur les récoltes de 17 niveaux superposés du Lias inférieur et moyen permet ensuite de dégager la valeur des différents caractères et de suivre leur évolution dans le temps, grâce à un diagramme synoptique. Au terme de l'étude, 3 espèces seulement sont retenues.

La conclusion rappelle les grandes lignes de l'évolution des Nodosariidés du Lias, en tenant compte des conditions de milieu et en soulignant tout l'intérêt théorique et pratique que présente l'étude d'une microfaune de foraminifères.

 

Abstract

This work is a synthesis of the author's research concerning the Lias Foraminifera ; demonstrating their stratigraphical and palaeoecological significance and describing the characteristics of their evolution elucidated by modern biometric and statistical methods.

The historical survey describes the development of knowledge of the Foraminifera, specifically the Nodosariidae which demonstrate the concepts and complexities of successive classifications and introduce the principal authors who have described liassic microfaunas.

The origin of the material (from more than a hundred sites in France, Spain and Portugal) and its stratigraphical position, methods of study, the significance of taxonomic categories (species, genera and morphogenera) and the elements of description are dealt with next, with the aid of clear and simplified diagrams.

All the data are assembled, using the well-defined systematic methods and taxonomic scheme and a biostratigraphy of Liassic Foraminifera is presented in detail. After having outlined the essential characters of the genera encountered, the principal forms present and the characteristic associations of each stage (Hettangian, Sinemurian, Pliensbachian and Torcian) are described and illustrated by stratigraphical range charfs and numerous plates of S.E.M. photographs. This allows the principal evolutionary lines of Foraminifera to be discerned.

The basic palaeontology is limited to the revision of the Frondicularia (Ichtyolaria) a typically liassic group. This starts with a typological catalogue of species and a proposed simplification of classification. A statistical study based on 17 superposed horizons from the Hettangian, Sinemurian and Pliensbachian allows the different characters to be evaluated and their evolution followed, with the aid of a synoptic diagram. As a result of the study only 3 species are retained.

The conclusion summarises the major lines of evolution in the Liassic Nodosariidae taking account of their environment and emphasising all the theoretical and pratical interest which is inherent in the study of Foraminifera.

 

Sommaire

Introduction

Chapitre I - Historique et classifications
1 - Évolution des connaissances et des classifications
2 - Les Nodosariacés liasiques
3 - Autres genres rencontrés

Chapitre II - Matériel et méthodes d'étude
1 - Gisements et matériels
2 - Options taxinomiques
3 - Caractères morphologiques des Nodosariidés

Chapitre III - Biostratigraphie
1 - Généralités
2 - Hettangien
3 - Sinémurien
4 - Pliensbachien
5 - Toarcien
6 - Conclusions biostratigraphiques

Chapitre IV - Paléontologie, étude des Ichtyolaria ornées
1 - Problèmes de nomenclature
2 - Inventaire des Ichtyolaria ornées
3 - Essai de regroupement des espèces d'après les caractères morpho-ornementaux
4 - Analyse biométrique des Ichtyolaria ornées
5 - Annexes

Conclusions générales

Références bibliographiques
Table des illustrations
Index systématique
Planches