<- document précédent - retour liste - document suivant ->

 

Doc. Lab. Géol. Lyon, n° 79

 

C. GUÉRIN (1980) - Les Rhinocéros (Mammalia, Perissodactyla)
du Miocène terminal au Pleistocène supérieur en Europe
occidentale. Comparaison avec les espèces actuelles.
3 fasc., 1185 p., 115 fig., 161 tabl., 21 pl.


Résumé

Le présent travail concerne 24 espèces et environ 1200 gisements. Il comporte quatre parties :

La première partie est une étude des 5 espèces actuelles de rhinocéros : Diceros bicornis, Ceratotherium simum, Dicerorhinus sumatrensis, Rhinoceros unicornis et Rh. sondaicus. Ces espèces sont l'objet :

- d'une brève présentation avec un résumé de leur synonymie et un court historique.
- d'une étude d'anatomie comparée portant sur le crâne, la mandibule, la denture et le squelette post-crânien.
- d'une analyse des tendances évolutives dans l'espace et dans le temps, avec un rappel des données phylogénétiques.
- d'un exposé des grandes lignes de leur écologie et de leur éthologie.
- d'une recherche de leurs rapports avec les populations humaines.

Une conclusion rassemble tous ces éléments, qui seront ensuite appliqués analogiquement aux espèces fossiles ; l'ensemble des caractères anatomiques est résumé sous forme d'une néodiagnose de chacune des espèces ; des néodiagnoses de même type seront proposées pour les espèces fossiles.

Les trois autres parties concernent successivement le Miocène supérieur, le Plio-Villafranchien et le Pléistocène moyen à supérieur d'Europe occidentale ; elles sont conçues selon le même plan :

- le cadre biostratigraphique est défini par une succession de zones à mammifères ; à la suite des zones néogènes déjà connues, des zones quaternaires définies selon les mêmes principes et numérotées à la suite sont proposées ici ; la deuxième partie traite des zones 9 à 13, la troisième des zones 14 à 19 (les deux dernières zones sont nouvelles), la quatrième des zones 20 à 26 (toutes sont nouvelles).

- une revue des espèces existant en Europe occidentale pendant la période considérée donne pour chacune un bref historique et une synonymie très résumée ; ne sont pas oubliés les quelques restes d'origine incertaine et dont la détermination est douteuse. La deuxième partie présente Aceratherium (Aceratherium) tetradactylum, A. (A.) incisivum, A. (Alicornops) simorrense, Dicerorhinus sansaniensis, D. steinheimensis, D. schleiermacheri, Diceros pachygnathus, Brachypotherium gr. brachypus-goldfussi, cf. Prosantorhinus sp. D. ; la troisième partie présente Dicerorhinus megarhinus, D. miguelcrusafonti, D. jeanvireti et D. etruscus etruscus (les deux derniers étant regroupés dans le nouveau sous-genre Brandtorhinus) et une petite espèce laissée en nomenclature ouverte (sp. C) ; la quatrième partie présente Dicerorhinus etruscus brachycephalus, D. mercki, D. hemitoechus, Coelodonta antiquitatis et pose le problème d'Elasmotherium.

- une étude de l'anatomie comparée traite du crâne, de la mandibule, de la denture et du squelette post-crânien.

- une liste des gisements est donnée par ordre alphabétique ; chacun comporte un minimum d'informations bibliographiques et l'indication du matériel étudié ; un bon nombre de gisements sont inédits à des titres divers ; d'autres ne sont connus que par la littérature et les déterminations qui y ont été faites n'ont donc pu être vérifiées.

- une étude paléoécologique est fondée sur l'anatomie de chaque espèce et sur les faunes et les flores qui lui sont associées ; le biotope préférentiel est établi.

- une analyse des tendances évolutives des organes suit l'exposé de l'extension de chaque espèce dans l'espace et dans le temps ; elle débouche à l'occasion sur la définition de stades évolutifs ; quelques éléments de phylogenèse sont indiqués.

- un chapitre particulier à la quatrième partie considère les rapports des rhinocéros et des hommes du Paléolithique : chasse, industrie osseuse et représentations artistiques pariétales et mobilières.

- une conclusion propose pour chaque espèce une néodiagnose et résume les résultats obtenus. Dans la conclusion de la quatrième partie la nouvelle sous-espèce C. antiquitatis praecursor est définie.

Une conclusion générale rappelle que les rhinocéros constituent un bon exemple d'évolution qui fait d'eux un outil biostratigraphique efficace et un indicateur paléoécologique important.

 

Abstract

The present piece of work deals with 24 species and about 1200 sites. It is composed of four parts :

The first part is a study of the five existing species of rhinoceros : Diceros bicornis, Ceratotherium simum, Dicerorhinus sumatrensis, Rhinoceros unicornis, Rh. sondaicus. The aim is to deal with these species by :

- a short introduction with a summary of their synonymy and a brief historical account.
- a study of comparative anatomy based upon the skull, the mandible, the dentition and the post cranial skeleton.
- an analysis of evolutionary tendencies in space and time, recalling the fundamental phylogenetical ideas.
- an account of the broad outlines of their ecology and ethology.
- a research into their links with human populations.

All these elements, which may be analogically applied to fossil species, are then brought together in a conclusion. The whole of the anatomical characteristics are summarized in the form of a Neodiagnosis for each of the species : neodiagnoses of the same type will be suggested for the fossil species.

The last three parts are successively concerned with the Upper Miocene, the Plio-Villafranchian and the Middle to Upper Pleistocene of western Europe. They are conceived under the same structure :

- the biostratigraphical framework is defined by a succession of mammal zones ; following the already known neogene zones I suggest quaternary zones defined according to the same principles and numbered after. The second part deals with the zones 9 to 13, the third deals with the zones 14 to 19 (the last two zones are new), the fourth deals with the zones 20 to 26 (all the zones are new).

- a review of the species existing in Western Europe during the period under consideration gives for each species a brief historical account and a condensed synonymy. I shall recall, when the opportunity arises, what we know about the few remains of uncertain origins and doubtful determination. The second part is about Aceratherium (Aceratherium) tetradactylum, A. (A.) incisivum, A. (Alicornops) simorrense, Dicerorhinus sansaniensis, D. steinheimensis, D. schleiermacheri, Diceros pachygnathus, Brachypotherium gr. brachypus-goldfussi, cf. Prosantorhinus sp. D. The third part is about Dicerorhinus megarhinus, D. miguelcrusafonti, D. jeanvireti and D. etruscus etruscus (the last two being regrouped under the new subgenus Brandtorhinus) and a small species which I leave in open nomenclature (sp. C). The fourth part is about Dicerorhinus etruscus brachycephalus, Dicerorhinus mercki, D. hemitoechus, Coelodonta antiquitatis and poses the problem of Elasmotherium.

- a study of comparative anatomy deals with the skull, the mandible, the dentition and the post cranial skeleton.

- a list of sites is given in alphabetical order ; each comprises a minimum of bibliographical information and data of the material that I have seen ; many of these sites are new, for various reasons, others are only known to me through literature and therefore I have not been able to check the determinations which have been made upon them.

- a paleoecological study is based on the anatomy of each species and on the fauna and flora associated with it ; the preferential biotope is established.

- an analysis of the evolutionary tendencies of the organs follows the account of the spreading of each species in space and time. When the opportunity arises, it leads to the definition of evolutionary stages. Some elements of phylogenesis are indicated.

- a special chapter in the fourth part considers the relationships between rhinoceroses and men of the Paleolithic period, for example hunting, bone industry, cave art and movable drawings.

- the conclusions proposes a neodiagnosis for each species and summarizes the obtained results. In the conclusion of the fourth part the new subspecies Coelodonta antiquitatis praecursor is defined.

- The general conclusion brings to mind the fact that the rhinoceros is a good evolutionary example which makes them an efficient biostratigraphical tool and an important paleoecological indicator.

 

Sommaire

Fascicule 1

Introduction

Première partie - Étude comparative des rhinocéros actuels avec mise au point d'une méthodologie applicable aux rhinocéros fossiles
I - Généralités sur les rhinocéros actuels
II - Anatomie comparée des rhinocéros actuels ; étude du crâne, de la denture et du squelette post-crânien ; mise au point d'une méthodologie
III - Modalités de l'évolution au niveau des espèces actuelles
IV - Écologie et éthologie des rhinocéros actuels ; les rhinocéros actuels et l'homme ; résultats généraux transposables aux espèces fossiles
V - Conclusion à la première partie

Deuxième partie - Le carrefour du Miocène supérieur
I - Le cadre biostratigraphique
II - Généralités sur les rhinocéros du Miocène supérieur
III - Anatomie comparée des rhinocéros du Miocène supérieur
IV - Les gisements des rhinocéros du Miocène supérieur
V - Paléoécologie des rhinocéros du Miocène supérieur
VI - L'évolution des rhinocéros du Miocène supérieur : tendances évolutives et phylogenèse
VII - Conclusion sur les rhinocéros du Miocène supérieur

Planches

Fascicule 2

Troisième partie - Le carrefour plio-villafranchien
I - Le cadre biostratigraphique
II - Généralités sur les rhinocéros plio-villafranchiens
III - Anatomie comparée des rhinocéros plio-villafranchiens
IV - Les gisements des rhinocéros plio-villafranchiens
V - Paléoécologie des rhinocéros plio-villafranchiens
VI - L'évolution des rhinocéros plio-villafranchiens : tendances évolutives et phylogenèse
VII - Conclusion sur les rhinocéros plio-villafranchiens

Quatrième partie - Le carrefour du Pléistocène moyen et supérieur
I - Le cadre biostratigraphique
II - Généralités sur les rhinocéros du Pléistocène moyen et supérieur
III - Anatomie comparée des rhinocéros du Pléistocène moyen et supérieur

Planches

Fascicule 3

Quatrième partie - Le carrefour du Pléistocène moyen et supérieur (suite)
IV - Les gisements des rhinocéros du Pléistocène moyen et supérieur
V - Paléoécologie des rhinocéros du Pléistocène moyen et supérieur
VI - L'évolution des rhinocéros du Pléistocène moyen et supérieur : tendances évolutives et phylogenèse
VII - Les rhinocéros et l'homme pléistocène
VIII - Conclusion sur les rhinocéros du Pléistocène moyen et supérieur

Conclusion générale

Références bibliographiques
Table des figures
Table des tableaux
Table des planches
Index analytique systématique des genres, sous-genres, espèces et sous-espèces
Index alphabétique des noms géographiques
Planche