<- document précédent - retour liste - document suivant ->

 

Doc. Labo. Géol. Fac. Sci. Lyon, n° 62

 

Notes et mémoires (1974) - Travaux de
CREMILLIEUX, PATRULIUS, PAJAUD, BODERGAT.
235 p., 43 pl., 57 fig., 9 tabl.


Sommaire

A. CREMILLIEUX - Stratigraphie, typologie et paléthnologie de quelques remplissages d'abris sous-basaltiques en haute vallée de la Loire (Velay). résumé

D. PATRULIUS et D. PAJAUD - Présence de Thécidées et de Thécospires dans les dépôts détritiques du Norien des Monts Apuseni (Roumanie). résumé

A.-M. BODERGAT - Les microcodiums. Milieux et modes de développement. résumé

 

Résumés

A. CREMILLIEUX - Stratigraphie, typologie et paléthnologie de quelques
remplissages d'abris sous-basaltiques en haute vallée de la Loire (Velay)

La haute vallée de la Loire, en Velay, voit se développer activement les recherches préhistoriques depuis 1965.

Neuf gisements -installés pour la plupart sous des surplombs, au pied des coulées de basalte- sont d'abord examinés schématiquement. Puis les abris de la Baume-Loire sont étudiés de façon exhaustive.

L'intérêt archéologique réside dans le fait que ces gisements livrent des documents de toutes les époques depuis le Magdalénien Terminal ; (l'un d'entre eux est Moustérien).

Mais l'accent est surtout mis sur l'étude des abris sous basalte. Les conditions et phénomènes qui président au creusement des abris, puis à la formation des remplissages sont examinés pour chaque cas.

Il apparaît que les données locales, liées à la nature de la roche sont prépondérantes : âge de la coulée, position, texture ; froid et humidité n'ont pas les mêmes effets partout.

En conclusion la part est faite de ce que doit un remplissage sous abri basaltique, d'une part aux conditions locales, d'autre part aux phénomènes climatiques généraux.

Grâce à l'apport des documents archéologiques et des études scientifiques (faune, flore, C 14), il est possible de tenter une approche des dix derniers millénaires sur le plan géologique et climatique dans le Velay.

 

D. PATRULIUS et D. PAJAUD - Présence de Thécidées et de
Thécospires dans les dépôts détritiques du Norien des Monts Apuseni (Roumanie)

Résumé - Les plus anciennes Thécidées connues en Europe viennent d'être récoltées en compagnie de Thécospires et d'Halobies dans un niveau d'argile décalcifiée des Monts Codru (Roumanie) rapporté au Norien inférieur. Les Brachiopodes sont conservés à l'état de moules. Ils représentent un jalon intéressant dans l'histoire qui mène des Strophoménides paléozoïques à leurs descendants jurassiques.

Abstract - The oldest Thecideids from Europe were collected with Thecospirids and Halobies out of a decalcified clay layer from Monts Codru (Romania), Upper Norian. Brachiopods are preserved as matrix. They represent an interesting landmark between paleozoic Strophomenids and their jurassic descendants.

 

A.-M. BODERGAT - Les microcodiums. Milieux et modes de développement

Résumé - Le terme microcodium a été créé en 1912 par H. Glück pour désigner des cristallisations de calcite récoltées dans le Miocène marin de Bade et attribuées à des Algues de la famille des Siphonées. Plusieurs découvertes ultérieures ont amené les auteurs à rechercher l'origine minérale ou organique de ces cristallisations ainsi que leur milieu de développement. Les travaux entrepris par l'auteur montrent que les microcodiums sont en liaison très étroite avec les paléosols (encroûtements calcaires discontinus et continus, paléosols hydromorphes). Toutes les observations de terrain offrent une remarquable convergence : les microcodiums ont proliféré dans les sols ou bien à l'intérieur de substratums carbonatés très variés situés sous des sols. Quel que soit le type d'agencement reconnu (lamines ou épi de maïs) les prismes apparaissent comme greffés sur un axe de progression dont la croissance est dichotome. L'action de litholyse du CO3Ca imputable aux filaments observés à l'intérieur des prismes ne semble provoquer aucun changement dans la composition chimique de la roche originelle. Par contre, cette action conduit, au niveau de la texture, à une ségrégation entre le carbonate de calcium et le reste des matériaux, systématiquement rejetés hors des prismes. Seules des modifications ont été observées dans la phase argileuse, mais elles peuvent être imputées à la pédogenèse. Les analyses des isotopes stables du carbone et de l'oxygène matérialisent un milieu de développement confiné et montrent que tout le carbone des prismes de microcodium a été métabolisé. Cette "charge organique", d'origine photosynthétique, a vraisemblablement été acheminée depuis la surface du sol jusqu'aux microcodiums par l'intermédiaire de relais biologiques. Enfin, la comparaison avec des processus actuels de biocorrosion dus aux microorganismes du sol démontre l'originalité du "système microcodium" qui assure à lui seul le couple biocorrosion-biosynthèse. Par conséquent, si les filaments décrits dans les prismes peuvent selon toute vraisemblance être rattachés aux Actinomycètes, il semble qu'une association d'au moins deux organismes soit nécessaire pour expliquer l'action des microcodiums.

Abstract - The word "microcodium" was first time used in 1912 by H. Glück to designate the cristallisations of calcite found in the marine Miocene of Bade (Germany) and alloted to some Algae belonging to the Siphonae family. Further, research works brought their authors to wonder what was the organic or mineral origin of these cristallisations and their environment of growth. The present study shows that the existence of microcodiums in the rocks is closely linked to the existence of a paleosoil ; their evolution is due to a dichotomy ; this way of development is recognized as that of the three types of disposition distinguished and corresponding to a same structure : prisms of calcite attached to an axis of development along which can be seen the dichotomies proving their organic origin. The phenomenon of litholyse which can be imputed to the ramified fibres observed in the prisms does not seem cause any change in the chemical structure ; it is expressed by a modification in the texture involving a segregation between the carbonate of calcium and the insoluble materials. Modifications in the argillaceous phase only are significant of a mineralogic evolution of normal rocks and microcodiums. These changes are probably linked to pedogenese ; their importance is confirmed by the analysis of the stable isotopes of carbone and oxygen which also reveal that the microcodiums metabolise all the carbonate. At last, the comparison which the present process of biocorrosion due to the microorganisms of the soil shows the particularity of the microcodium system ensuring by itself the couple biocorrosion-biosynthesis. Therefore, if the fibres described can be potentially compared with the Actinomycetes, the origine of microcodiums seems to have to be considered in the joining of at least two organisms.