<- document précédent - retour liste - document suivant ->

 

Doc. Lab. Géol. Lyon, n° 139

 

A. GMIRA (1996) - Altération des granites d'Oulmès
(Maroc central). Mécanismes et produits de la kaolinisation.
148 p., 61 fig., 17 tabl.


Résumé

Mots-clés : Oulmès, Maroc Central, kaolinite, kaolin, altération, altération météorique, altération hydrothermale, pétrographie, géochimie, diffractométrie.

Le massif granitique d'Oulmès fait partie de l'anticlinorium Khouribga-Oulmès qui se situe dans la partie est de la Meseta marocaine. La structuration de cette zone est principalement hercynienne. Le pluton granitique comporte des faciès divers, dont principalement un granite moyen à biotite et muscovite ; il montre également une fracturation très marquée et un système filonien très développé surtout à l'Ouest du massif.

Les granites d'Oulmès sont sujets à une altération très poussée. Elle se manifeste par une arénitisation généralisée sur la quasi-totalité du massif, et s'étend également en profondeur comme nous avons pu l'oberver dans les différentes carrières ouvertes partout dans le pluton.

L'étude des différents affleurements dont principalement les carrières CI et CII nous a permis de proposer une origine pour l'altération des granites d'Oulmès. En effet, grâce à l'utilisation de diverses méthodes, minéralogiques et physicochimiques, nous avons décelé des taux importants de kaolinite qui sont variables selon les niveaux étudiés. L'analyse de la distribution de ces taux ainsi que les résultats d'autres investigations permettent de conclure à une altération d'origine hydrothermale.

Par ailleurs, la caractérisation du kaolin issu de cette altération, par des méthodes thermiques, nous a permis d'évaluer de degré de cristallinité des minéraux le constituant dont essentiellement la kaolinite ; cette cristallinité reste affectée par la présence de fer qui se manifeste par une coloration brunâtre de certains niveaux. Les résultats de ce type d'investigation ont également montré que le kaolin d'Oulmès se prête bien à une utilisation dans l'industrie céramique, son utilisation dans des domaines plus nobles (industrie du papier) reste toutefois envisageable après des traitements de purification adéquats.

 

Sommaire

Introduction

Première partie : Données générales et méthodologie
Chapitre I : Contexte géologique général
1 - Situation géographique
2 - Les grands domaines structuraux du Maroc
3 - Caractères généraux des domaines structuraux du Maroc
4 - Les zones structurales du Maroc hercynien
Chapitre II : Données et méthodes d'étude
1 - Affleurements
2 - Méthodes d'étude

Deuxième partie : Étude de la roche mère
Chapitre III : Pétrographie et géochimie des granites sains dans le massif d'Oulmès
A - Étude pétrographique
B - Étude géochimique

Troisième partie : La kaolinisation et ses produits
Chapitre IV : Aspects de l'altération dans les granites d'Oulmès
A - Description des faciès altéras du massif d'Oulmès
B - Analyses des faciès altérés
Chapitre V : Détermination et caractérisation des produits de l'altération
1 - Rappels sur le kaollin
2 - Analyse par diffraction des rayons X
3 - Analyses thermiques : (ATD, ATG)
4 - Analyses par spectroscopie infrarouge
5 - Étude dilatométrique

Conclusions
La roche mère
Le type d'altération
Potentialités d'utilisation
Perspectives

Références bibliographiques
Table des illustrations
Annexes