<- document précédent - retour liste - document suivant ->

 

Doc. Lab. Géol. Lyon, n° 132

 

A. BEN MOUSSA (1994) - Les Bivalves néogènes du Maroc
septentrional (façades atlantique et méditerranéenne).
Biostratigraphie, paléobiogéographie et paléoécologie.
281 p., 21 fig., 24 tabl., 10 pl.


Résumé

Mots-clés : Bivalves, Maroc septentrional, Néogène, stratigraphie, paléobiogéographie et paléoécologie.

Dans les formations néogènes des secteurs occidental et oriental du Maroc septentrional, 37 coupes sont décrites ; elles représentent trois cycles sédimentaires (Tortonien, Messinien et Pliocène) et livrent 59 gisements de faciès variables.

Les 59 gisements ont fourni une faune riche et diversifiée : 140 espèces sont reconnues et appartiennent à 33 familles. Le nombre de familles et d'espèces est plus important au Pliocène.

La répartition stratigraphique des espèces montre que les trois cycles sédimentaires dont elles proviennent se caractérisent par la dominance ou l'exclusivité de certaines de ces espèces.

La répartition géographique des Bivalves durant le Néogène permet de mettre en évidence l'origine atlantique au Miocène inférieur, une migration des espèces vers la mer d'Algoran au Miocène supérieur et enfin eu repeuplement de la Méditerranée à partir de cette mer et de l'Atlantique au Pliocène.

Généralement bien conservés, les assemblages de Bivalves correspondent à des taphocénoses subautochtones. Ces Bivalves ont permis d'indiquer les conditions du milieu durant les trois cycles ; à l'exception de la dégradation vers le sommet du Messinien, la salinité est normale pendant les trois cycles ; la profondeur est généralement celle de l'étage infralittoral ; l'hydrodynamisme est assez élevé au Miocène supérieur et relativement faible au Pliocène ; la température est de type subtropical au Miocène supérieur et moins chaude au Pliocène.

 

Abstract

Key words : Bivalvia, Northern Morocco, Neogene, stratigraphy, paleobiogeography and paleoecology.

Thirty seven sections are described in the neogene formations of Western and Eastern parts of Northern Morocco. They represent three sedimentary cycles (Tortonian, Messinian and Pliocene). Fifty nine outcrops of variable facies have been prospected. The 59 deposits gave a rich and varied Bivalvia fauna. One hundred and forty species have been recognized and they belong to thirty three families. The number of families and species is more important in the Pliocene.

The stratigraphical distribution of the species shows that the 3 sedimentary cycles which they come from, are characterized by either dominance or exclusivity of some of these species.

The geographical distribution of the Bivalvia during the Neogene indicates their atlantic origin during the Lower Miocene, then a migration towards the Alboran Sea during the later Miocene and finally a restocking during the Pliocene from the Alboran Sea and the Atlantic to the Mediterranean.

The assemblages of the Bivalvia - generally well kept - correspond to suboriginal taphocoenoses. The Bivalvia give indications about the environment during the three cycles : salinity is normal except at the end of Messinian ; generally the depth corresponds to the infralittoral stage ; the hydrodynamics is rather high in the Upper Miocene and weak in the Pliocene ; the temperature is subtropical in the Late Miocene but becomes cooler in the lower Pliocene.

 

Sommaire

Introduction

Chapitre I : Cadre stratigraphique et étude de gisements
I - Présentation du Néogène du Maroc septentrional
I-1 - Historique
I-2 - Subdivisions géographiques du Maroc septentrional
II - Cadre géographique de l'étude
III - Cadre géologique et stratigraphique des deux secteurs étudiés
IV - Description des coupes
IV-1 - Coupes levées dans les formations postnappes de la péninsule de Tanger
IV-2 - Coupes levées dans les formations postnappes du Maroc nord-oriental

Chapitre II : Etude paléontologique des bivalves
Ordre Nuculoida
Ordre Arcoida
Ordre Mytiloida
Ordre Pterioida
Ordre Ostreoida
Ordre Veneroida
Ordre Myoida
Conclusions paléontologiques
Macrofaunes associées

Chapitre III : Signification biostratigraphique, paléobiogéographique et paléoécologique
I - Signification biostratigraphique
I-1 - Répartition stratigraphique
I-2 - Comparaison avec les faunes néogènes des régions voisines
II - Signification paléobiogéographique
II-1 - La faune tortonienne
II-2 - La faune messinienne
II-3 - La faune pliocène
III - Signification paléoécologique
III-1 - Etat de conservation des Bivalves
III-2 - Répartition en fonction des faciès
III-3 - Caractères autoécologiques et catégories écologiques
III-4 - Les principaux facteurs du milieu de vie des Bivalves

Conclusion générale

Bibliographie
Liste des illustrations
Planches