<- document précédent - retour liste - document suivant ->

 

Doc. Lab. Géol. Lyon, n° 124

 

Y. MIGNOT (1993) - Un problème de paléobiologie
chez les Ammonoïdes (Cephalopoda) : croissance et
miniaturisation en liaison avec les environnements
113 p., 55 fig., 2 pl.


R
ésumé

Mots-clés : Ammonoïdes, espaces intercloisonnaires, croissance, progenèse, nanisme, contraintes écologiques.

Les cas de populations d'ammonoïdes de petite taille sont assez fréquents dans les gisements d'âge primaire et secondaire mais les conditions d'étude ne sont que rarement favorables. Deux exemples ont été étudiés en détail.

- Les Hildoceras du Toarcien moyen de la marge sud de la Téthys (Italie, Afrique du Nord) présentent des particularités ornementales et dimensionnelles qui les différencient de leurs homologues de la plate-forme NW-européenne. L'étude de leur taux de croissance, évalué par l'intermédiaire des mesures d'espacements cloisonnaires, met en évidence une relation entre la croissance des ammonites et la paléogéographie des gisements. La plate-forme carbonatée sud-téthysienne s'est structurée au Toarcien en une succession de blocs basculés, délimitant des zones hautes et des bassins étroits. Chez les ammonites de ces régions apparaissent des décalages dans la chronologie du développement (de type progenèse), d'autant plus accentués que le confinement du gisement est plus marqué. Ces altérations de l'ontogenèse conduisent à des formes de petite taille à cycle de vie abrégé. Il s'agit probablement d'une adaptation des ammonites à ces milieux contrastés et contraignants de la marge sud-téthysienne par le biais d'une stratégie adaptative tendant vers le pôle r.

D'autre part, l'étude des espacements cloisonnaires chez plusieurs représentants de la lignée évolutive des Hildoceras a montré que le cloisonnement était suffisamment différent entre les espèces considérées pour pouvoir être utilisé comme critère de reconnaissance, utilisable en taxinomie.

- Les gisements du Bajocien de la région d'Asiago (Alpes vénétiennes, Italie) contiennent une faune marine riche et variée, mais constituée d'organismes de taille anormalement réduite. L'étude de la taille et de la conservation du matériel permet d'exclure l'influence prépondérante d'un tri des organismes. En revanche, l'étude du cloisonnement des ammonites de l'espèce Sphaeroceras brongniarti révèle que ces dernières sont affectées de nanisme par rapport à leurs homologues des autres régions (en particulier de Normandie) dont la taille est en moyenne trois fois supérieure. Cette découverte remet en question l'hypothèse selon laquelle ces organismes auraient été transportés et triés par les vagues, avant d'être déposés à l'occasion des tempêtes dans des zones protégées situées hors de l'eau.

Ces deux exemples précis et très différents montrent que les ammonoïdes se montraient sensibles aux variations des conditions de leur milieu et pouvaient réagir différemment selon le type de contraintes auxquelles ils étaient soumis.

 

Abstract

Key words : Ammonoids, septal spacing, growth, progenesis, dwarfism, environmental constraints.

Two cases of small sized ammonoids are detailed in this paper :

- Some Middle Toarcian Hildoceras from the Southern margin of Tethys (Italy, Northern Africa) show ornemental and dimensional particularities, which differenciate them from their NW-European equivalents. Growth rate study, by the way of septal spacing mesures, underscores a relation between ammonites'growth and the situation of outcrops in the regional paleogeography. During Toarcian indeed, South-Tethyan shelf split up in a string of tilted blocks, demarcating raised areas from narrow basins. In ammonites from this region, time-lags occur during ontogeny (progenesis-type). They are all the more pronounced since the locality is confined. This heterochrony leads to small-sized forms whose life span is shorter. It would appear to be a case of adaptation of these ammonites to contrasting and constraining environments of South-Tethyan margin by the way of a live-history strategy tending towards r-selection.

On the other hand, comparison between septal spacing of several members of Hildoceras'lineage has shown that this character was different enough between species in question to be used as a taxonomic criterion.

- Bajocian outcrops near Asiago (Venetian Alps, Italy) contain a rich and varied marine fauna consisting of unusually minute organisms. Study of size and preservation of ammonites allow to exclude preponderance of mechanical sorting. But septal spacing of Sphaeroceras brongniarti reveal that this species is clearly dwarf compared to its equivalents from other regions (especially from Normandy, France) whose size average is three times greater. These features lead to reconsider the hypothesis according which these organisms have been sorted and transported ashore by storms toward sheltered places.
Both examples, although they are very different, demonstrate that ammonoids were sensitive to environmental influence and could react differently depending on circumstances.

 

Sommaire

Introduction

Première partie - État actuel des connaissances sur la croissance et le mode de
I.1 - Introduction
I.2 - Données sur les céphalopodes actuels
I.3 - Données sur les ammonoïdes fossiles

Deuxième partie - Méthodes d'étude
II.1 - Que peut apporter l'observation du cloisonnement ?
II.2 - Préparation des coquilles en vue de l'observation du cloisonnement
II.3 - Méthode de mesure de l'espacement et du nombre total de cloisons

Troisième partie - Comparaison de populations d'ammonoïdes miniatures et normaux
III.1 - Exemple des Hildoceras du Toarcien : comparaison entre les populations d'Italie centrale, d'Afrique du Nord et de France
III.2 - Etude des Sphaeroceras du Bajocien d'Italie du Nord et de Normandie

Quatrième partie - Conclusions sur les relations environnement/croissance chez les ammonoïdes
IV.1 - Quelques autres tentatives
IV.2 - Conclusion générale

Références bibliographiques
Table des figures
Planches