<- document précédent - retour liste - document suivant ->

 

Doc. Lab. Géol. Lyon, n° 116

 

N. AMEZIANE-COMINARDI (1991) - Distribution bathymétrique des
Pentacrines du Pacifique occidental. Essai de modélisation et application aux
faunes du Lias (problèmes de tectono-eustatisme au cours du rifting téthysien).
253 p., 68 fig., 103 tabl., 5 pl.


R
ésumé

L'analyse morphologique des crinoïdes pédonculés du Sud-Ouest Pacifique montre que la plupart des caractères externes du squelette est liée à la profondeur des biotopes. On observe ainsi des convergences de type écophénotypique qui sont donc indépendantes des affinités taxonomiques et qui peuvent servir de marqueurs zoobathymétriques. Ce fait est particulièrement marqué chez le groupe des Pentacrines pour lesquelles les espèces reconnues au siècle dernier, ont été regroupées en gradients morphologiques dont les divers constituants sont interprétés en terme de stratégie adaptative et d'hétérochronie de développement. Leurs modalités dépendent du contexte écologique, plus spécialement de la stabilité de l'environnement (hydrodynamisme, sédimentation). Comme la faune néo-calédonienne se compose de formes opportunistes dont une majorité est constituée de "fossiles vivants" issus des faunes mésogéennes mésozoïques, le modèle actuel a été appliqué aux Pentacrines du Lias. Sur la marge téthysienne, au niveau des Alpes occidentales françaises, les variations bathymétriques sont bien illustrées par les faunes de crinoïdes des séries liasiques de la nappe de Digne. Les modifications de faunes observées au cours du temps sont interprétées en liaison avec les fluctuations eustatiques ou les phases tectoniques majeures. Ainsi, au début du Lias (de l'Hettangien jusqu'au Domérien moyen), la première phase du rifting coïncide avec une augmentation de la tranche d'eau. Cet approfondissement précède une phase majeure de tectonique distensive du Domérien supérieur et du Toarcien inférieur, à la suite de laquelle la tranche d'eau restera toujours plus faible qu'au Domérien inférieur et moyen. La faune des Pentacrines d'autres secteurs d'Europe occidentale souligne la généralité de ces tendances. Les rapports entre tectonique globale, eustatisme et évolution des faunes sont discutés.

 

Abstract

Morphological analysis of south-western Pacific stalked crinoids points up that the majority of external features of skeleton are related to bathymetry (biotope depth). Thus we observe ecophenotypic convergences but not on taxonomic affinity. Among Pentacrinids, these ecophenotypic convergences-type which are independent of taxonomic affinities and can be used as zoobathymetric markers. This fact is particularly illustrated by Pentacrinids in which species, recognized in the last century, are collected within morphological continuum. Adaptative strategy and heterochrony of development are involved to interpret the different constituents of these continuum. They depend on ecological setting, especially on environmental stability (hydrodynamism, sedimentation). Because the New Caledonia fauna includes opportunistic species and a majority of "living fossils" descended from mesozoic Mesogean fauna, the recent model has been put forward for Liassic Pentacrinids. Then, the zoobathymetry of recent fauna suggests a dynamic model according to geological events such as eustatic fluctuations and main tectonic phases. On the tethyan margin, about level with French western Alps, bathymetrical variations are well illustrated by stalked crinoid fauna from Lias of Digne nappe. So, at Lias beginning (from Hettangian to Middle Domerian), the first rifting phase coincide with an increase of the water column. This deepening comes before a main phase of distensive tectonic dated from Upper Domerian and Lower Toarcian. Following this phase, the water column stayed lower than Lower and Middle Domerian one. The stalked crinoid fauna from other part of western Europe, emphasize the general nature of these tendencies. The relationships between overall tectonics, eustatism and the evolution of stalked crinoid fauna is discussed.

 

Sommaire

Introduction
A - Les précurseurs
B - La vision actuelle

Première partie - Le modèle actuel

Chapitre I - Choix et méthodes
A - Introduction
B - Cadres géographique et géologique
C - Matériel et méthodes
D - Nomenclature et écologie

Chapitre II - Révision des Pentacrines du Sud-Ouest pacifique
A - Remarques générales
B - Le genre Metacrinus
C - Le genre Saracrinus
D - Le genre Diplocrinus
E - Conclusions

Chapitre III - Croissance et ontogenèse des Pentacrines
A - Croissance
B - Régénération
C - Conclusions : stratégies adaptatives et hétérochronies de développement

Chapitre IV - Crinoïdes pédonculés néo-calédoniens et environnement
A - Inventaire de la faune des crinoïdes pédonculés néo-calédoniens
B - Analyse du sédiment

Chapitre V - Distribution bathymétrique et répartition biogéographique
A - Distribution bathymétrique
B - Répartition géographique
C - Conclusions

Deuxième partie - Applications au Lias

Chapitre I - Généralités
A - Problèmes abordés
B - L'analyse paléobathymétrique
C - Techniques d'étude

Chapitre II - La bordure du domaine alpin
A - Introduction
B - Bordure de plate-forme provençale
C - Le secteur de la Mure-Beaumont
D - La région lyonnaise

Chapitre III - Les bassins "atlantiques"
A - Le Portugal
B - Le Bassin Aquitain
C - Le bassin anglo-parisien

Chapitre IV - Conclusions
A - Tendances communes aux différentes coupes
B - Tectonique et eustatisme
C - Courbes eustatiques par différentes méthodes

Conclusions générales

Références bibliographiques
Liste des figures
Liste des tableaux
Index systématique
Annexes
Planches