<- document précédent - retour liste - document suivant ->

 

Doc. Labo. Géol. Fac. Sci. Lyon, n° 11

 

C. GUÉRIN (1965) - Gallogoral (nov. gen.) meneghinii (Rütimeyer, 1878)
Un Rupicapriné du Villafranchien d'Europe occidentale.
2 fasc., 353 p., 70 pl.


Introduction

Le Département des Sciences de la Terre de la Faculté des Sciences de Lyon possède une riche collection de vertébrés fossiles, originaires du gisement villafranchien de Senèze (Haute-Loire). Ces pièces comprennent entre autres un squelette complet (n° 5008) et divers autres fragments d'un bovidé de la sous-famille des Rupicaprinés, rapportés au genre et à 1' espèce Nemorhaedus meneghinii (Rüt.) 1878.

J'ai décrit ce squelette en 1963 en un Diplôme d'Études supérieures sous forme d'une étude monographique. Il m'est apparu alors que l'espèce n'avait jamais fait l'objet d'une description détaillée et était décrite à partir de pièces osseuses en nombre restreint, souvent déformées. Elle était cependant connue d'au moins quatre gisements dont le Musée de Bâle, la Faculté des Sciences de Lyon, le Muséum d'Histoire naturelle de Paris, les Instituts de Géologie de Pise et de Florence s'étaient partagé les fossiles. Enfin cette espèce était rapportée à un genre actuel mal connu, n'ayant fait l'objet que d'études rapides dont les plus récentes datent d'un demi-siècle.

L'attribution de cette espèce au genre Nemorhaedus m'a semblé de plus en plus discutable et une étude de détail de toutes les pièces connues était nécessaire, tant pour en apporter la preuve que pour définir l'espèce avec précision, et pour la différencier des antilopes qui lui sont contemporaines. Toutes les confusions étaient possibles avec au moins 4 autres genres d'antilopes trouvés dans les mêmes gisements.

L'étude de cette antilope, pour laquelle je propose le nom générique nouveau de Gallogoral, fait l'objet du présent travail qui comprend trois parties :
- la première consacrée à la découverte des antilopes villafranchiennes d'Europe et à l'histoire des progrès de la connaissance des représentants actuels de la sous-famille des Rupicaprinés ;
- la seconde qui comporte l'étude descriptive et comparative de toutes les pièces osseuses actuellement connues et rapportées à cette espèce ;
- la troisième, après quelques remarques sur les variations sexuelles et individuelles de l'espèce, donne la liste des pièces connues en fonction des gisements, passe ceux-ci en revue et examine les possibilités de filiation avec les Rupicaprinés actuels.

J'ai adopté la classification des Bovidae donnée par S. FRECHKOP dans le traité de Zoologie publié sous la direction de P. P. GRASSE, et j'utilise le terme d'Antilope au sens large c'est-à-dire désignant tous les représentants sauvages de la famille des Bovidae, à l'exception de ceux qui font partie de la sous-famille des Bovinae.

 

Sommaire

Introduction

Première partie - Découverte des Antilopes du Villafranchien d'Europe et des Rupicaprinés actuels
Ch. I - Découverte des Antilopes du Villafranchien d'Europe
Ch. II - Découverte des Rupicaprinés actuels
Ch. III - Les Rupicaprinés et leur position systématique

Deuxième partie - Étude descriptive et comparative de Gallogoral Meneghinii
Ch. I - Le matériel d'étude
Ch. II - Étude du crâne
Ch. III - Reconstitution de la tête
Ch. IV - Le moulage endocrânien
Ch. V - Le mandibule
Ch. VI - Étude de la denture
Ch. VII - La colonne vertébrale
Ch. VIII - Les côtes
Ch. X - Ceinture scapulaire et membre antérieur
Ch. XI - Ceinture pelvienne et membre postérieur
Ch. XII - Conclusion à l'étude descriptive
Ch. XIII - Corollaires à l'étude descriptive

Troisième partie - Quelques remarques complémentaires à l'étude de Gallogoral meneghinii
Ch. I - Quelques remarques à propos des individus étudiés
Ch. II - Les gisements villafranchiens à antilopes en Europe occidentale et centrale
Ch. III - Les Rupicaprinés post-villafranchiens

Bibliographie
Table des matières